coup-de-gueule-verite-haut-potentiel
Haut potentialité

COUP DE GUEULE | Haut Potentiel : Non, il n’y a pas qu’une seule et unique vérité

13 juin 2021

Hello tout le monde ! 

Article pas prévu du tout sur le blog mais c’est un peu un billet coup de gueule et réflexion.

Aujourd’hui je vais te parler de ce que je remarque de plus en plus en interagissant avec d’autres zèbres. Au début, quand le domaine était moins connu, c’était un peu un “marché de niche” comme on dirait en marketing, dans le sens où il y avait moins de personnes mais qui étaient plus informées sur ce qui se passait dans le domaine. Ces mêmes personnes qui, lorsqu’elles rencontraient d’autres semblables, savaient ECOUTER et COMPRENDRE l’autre sans juger.

Mais j’ai l’impression que ça se perd.

Echanger avec d’autres Haut Potentiel : le pied ! 

Pour tout te dire, j’ai rejoint il y a quelques mois un groupe de Haut Potentiel sur Facebook de 18 000 personnes ! Au début, je me suis dis, c’est cool, il va y avoir pleins d’échanges intéressants, je vais rencontrer pleins de chouettes personnes. Et puis, je pense que depuis la série HPI de TF1, beaucoup de personnes ont rejoint le groupe.

Sûrement que ces personnes se posent la question d’être Haut Potentiel, pour soi ou même pour leurs enfants et je trouve ça génial ! Le domaine prend de l’ampleur, commence à être de plus en plus connu et reconnu : que demander de plus ?

Le négativisme et le non-respect de l’opinion de l’autre

Ce que j’ai remarqué en participant à plusieurs groupes (pas forcément lié à la douance), c’est qu’il y a une certaine masse à ne pas dépasser avant que ça devienne la merde (oui on emploi les gros mots aujourd’hui).

Et je pense que ce point a été atteint dans ce fameux groupe Facebook ou même sur le forum Atypikoo où je me suis inscrite récemment.

Les gens se mettent sur la défensive et passent leur temps à contre-dire et imposer leurs idées… Ah parce qu’il faudrait une pensée unique ?

Chaque Haut Potentiel se vit différemment à ce que je sache. Comme j’aime le dire, il y a autant de réponses que de personnes qui la partagent.

Et à ce que je sache, lorsque l’on fait parti de ce genre de groupe c’est pour échanger n’est-ce pas ? En fait, je me rends compte que je vois le même type de réflexion à la con sous les posts du groupe HP que sous un mauvais article du journal 20 minutes, qui on va pas se mentir n’est pas du journalisme.

Et si on apprenait à respecter l’autre ? Je pense que ça ferait de mal à personne. Pourquoi il faut toujours apporter du négativisme dans un sujet ? J’entends bien que tout le monde ne peut être d’accord, mais c’est plus constructif d’apporter une autre vision ou une raison de désaccord pour avancer ensemble, non ? 

Créatrice de contenu ou gourou du Haut Potentiel ?

Récemment, j’ai fait un appel à témoignage pour une future vidéo. Ce que j’aime le plus dans le contenu que je créé, c’est le partage avec l’autre. Et donc je me suis dit : pourquoi pas intégrer cette notion de partage directement dans le processus de création de mes vidéos ?

J’ai donc fait un appel à témoin pour demander à des zèbres de répondre à une question précise. Etant nouvelle sur Atypikoo, je me suis dis “pourquoi pas tester la plateforme ?” et j’ai eu quelques retours super intéressant que je pense incorporer dans ma vidéo. 

MAIS (oui il y a un mais), c’était sans compter sur Jean-Michel fou la merde. Tu sais le fameux con qui débarque quand tu partages du positif pour ajouter une bonne grosse dose de négativisme en allégant des accusations aussi débile que son message ?

Alors apparemment, mon contenu serait très commercial et puis je ne parle pas assez du syndrome de l’imposteur.

J’ai aussi parlé dans l’article du HP au travail que celui-ci finissait forcément avec des responsabilités et avait besoin de gravir les échelons et on m’a demandé des comptes parce que ma phrase était choquante : “est-ce que vous avez des chiffres et des études parce que c’est loin de ce que j’ai pu observer !”

Donc si je comprends bien, pour être légitime dans ce monde de surrefficient, je dois placer le terme “syndrome de l’imposteur” dans chaque article et dans chaque vidéo Youtube ? Parce qu’une vrai HP est quelqu’un qui vit mal sa douance ? 

Je dois en plus prouver tout ce que j’avance avec des chiffres et des études en sachant pertinemment que si je le fais j’aurais toujours un crétin pour discréditer les arguments scientifiques avancés. Personnellement, je me contre fou de la scientifique sur le HP, je me fie à ce que je ressens, ce que ressens les personnes que je côtoie et ça me suffit amplement.

On m’a aussi dit : “Peut être me répondra tu que c’est juste ton opinion basé sur ton histoire de vie, mais tu as une responsabilité envers le gens qui t’écoutent (ou te lisent) , ils pourraient prendre ça pour argent comptant”

NON, le contenu que je partage n’engage que moi et moi seule. C’est comme tout ce qu’on trouve sur Internet, il y a toujours une réserve à avoir sur le contenu que vous consommez et c’est valable pour tout ! Si je commençais à parler en termes de chiffres vérifiés et à mettre de pincettes alors Conscience Responsable ne serait pas ce que c’est aujourd’hui. C’est MON blog, MA chaine Youtube, j’en fait ce que je veux, parce que c’est l’essence même de mes contenus : sincères, sans-filtre au possible et basé sur le ressenti

Pourquoi en parler ? Parce que les personnes qui passent du temps à tartiner de la merde sur internet commence à m’enquiquiner. Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait du négatif ? Pourquoi les gens ne pas mettent un minimum de forme quand ils ne sont pas d’accord ? 

D’ailleurs ce n’est même pas du contre-argument à ce stade parce que ce n’est ni constructif ni intéressant.

Je sais qu’en créant du contenu, je m’expose à des remarques, et je les accepte quand elles sont constructives ou dit sans malveillance derrière.

Le reste ça dégage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *